entretien moteur
Conseils pratiques

Conseils pour bien entretenir un moteur électrique

Il existe une différence majeure entre le moteur d’une voiture à essence et celui d’une voiture électrique. Cette différence réside dans le fait que le moteur d’un véhicule électrique ne nécessite quasiment pas un entretien. En effet, le moteur électrique ne nécessite pas autant d’entretien qu’un moteur thermique. Cependant, afin de rester optimal, certains éléments du moteur doivent être pris en compte. Découvrez nos conseils pour bien entretenir un moteur électrique.

Particularité de l’entretien d’un moteur électrique

Tout d’abord, à l’instar des véhicules thermiques, le moteur et le système de transmission sont aussi essentiels, mais extrêmement simplifiés pour les voitures électriques. Visitez le site yatoocar.com pour en savoir plus sur le système de transmission d’un véhicule. Quant au moteur, celui d’une voiture électrique est finalement une simple dynamo. À la différence d’un moteur à combustion, un moteur électrique se compose de très peu de pièces.

Surtout, il ne dispose aucune pièce d’usure, sans joint de culasse, sans durite ni de courroie de distribution. Autrement dit, c’est autant d’éléments en moins à entretenir et à réviser périodiquement. Bien sûr, il n’y ni filtre à air, ni filtre à carburant à remplacer. Il n’y a aussi pas d’huile moteur à vidanger et à remplacer tous les 10 000 à 15 000 km. Mais comment donc entretenir un moteur électrique ?

Entretien préventif du moteur électrique

L’entretien préventif du moteur électrique permet de le contrôler, avant que certains problèmes n’apparaissent. Celui-ci consiste notamment à inspecter la base du moteur électrique. Pour cela, on vérifie les vibrations ou déformations pouvant provenir des roulements usés, d’un mauvais alignement ou encore de mauvaises fixations, etc. Il faut aussi vérifier périodiquement la température du moteur.

Cela permet de détecter si le moteur surchauffe. Il est essentiel de s’assurer de sa bonne ventilation, notamment que le ventilateur fonctionne correctement et que rien ne l’obstrue. En général, la surchauffe d’un moteur électrique peut être due au roulement à billes, aux portées de roulement défectueuses ou bien à des problèmes mécaniques. Par exemple, il est possible que ce que le moteur actionne soit devenu trop difficile à supporter.

Ce qui fait qu’il tire plus d’ampérage, et donc il surchauffe. Afin de vérifier la température d’un moteur électrique, on peut simplement utiliser un pistolet thermique. L’entretien préventif passe également par le contrôle de l’isolation du bobinage, pour vérifier qu’il soit bien protégé. Enfin, on peut graisser les roulements si cela est nécessaire. Toutefois, il faut s’assurer qu’il y en a suffisamment, mais pas trop.

Entretien correctif du moteur électrique

En cas de problème détecté sur le moteur, c’est là qu’intervient l’entretien correctif. Dans la plupart des cas, on retrouve la détérioration du condensateur de démarrage, les défaillances des roulements, la détérioration du bobinage ou encore des surchauffes. Dans tous les cas, il est possible de régler soi-même le problème, mais il est plus conseillé de faire appel à un professionnel.

Cependant, si on dispose les compétences nécessaires ainsi que les matériels appropriés, il est possible de procéder comme suit. Tout d’abord, il faut enlever le moteur pour le tester seul. En cas de chauffe anormale du moteur, il faut vérifier la résistance des enroulements. Si le moteur ne démarre pas même en charge, il faut vérifier le sens de rotation et l’ordre de phases. Il faut aussi vérifier la résistance et la continuité des enroulements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *